Henri Renoux, calligraphe

 

Henri Renoux m’a enseigné un jour que la calligraphie doit être très lisible. Toujours lisible. Je me souviens de deux séances d’enseignement qu’il m’avait accordé. C’était chez moi, et j’étais alors dans un état de tristesse. Son approche était bienfaisante, et la calligraphie devenait un véritable art respiratoire. Où s’inventait la joie.

On se souvient toujours de l’enseignement que l’on a reçu d’Henri.
L’écriture doit rester lisible.
Il était une personne tellement absorbée dans son art que tout devenait infiniment sérieux et calme près de lui.
Je me souviens de ce calme.

La lisibilité et le calme. Ce ne sont pourtant pas là les principales ressources de l’art. Je me demande en ce soir tardif, par où il commençait ses compositions.
Car il y a plusieurs niveaux d’approche de ses tableaux, pages ou affiches. Tout d’abord il y a une surprise parce que l’on ne reconnaît pas vraiment ce qui est présent. L’écriture semble enrobée dans un environnement d’arabesques et de dessins.
Il y faut le temps.
Le temps qui ressemble au calme d’Henri.
Alors doucement, lentement, prodigieusement, le texte écrit émerge, apparaît, se laisse voir, se montre, du sein des entrelacs qui se défont eux-mêmes, qui perdent leur caractère d’intrication pour se substantialiser en dessin.

C’est un mouvement dans le temps qui est comme la naissance de l’écriture et la naissance du dessin.
Puis l’entrelacement se refait autrement où l’on perçoit la science et l’art de ces compositions.

Comment, lui, avait-il commencé ?
Je ne le lui avais pas demandé.

Mais lorsqu’une larme ou un souffle de joie nous étreint devant son œuvre, il ne sied que de rendre grâce pour la beauté, pour la bonté, pour la patience où le présent se défait, laissant surgir les lettres au commencement du monde.
Là où, en attente de la parole d’un prophète, le souffle de Dieu planait sur la face des eaux.

La main d’Henri Renoux a pris le relais de la parole du prophète.

 

MLC 1er octobre 2007


Pour contacter Monique Lise Cohen, envoyez un email : monique-lise.cohen@wanadoo.fr

Toute reproduction de ce site est interdite sans autorisation expresse de Monique LiseCohen

Pour tout problème de consultation, écrivez au webmestre

Mise à jour : 29 février 2008