Header image bando
Evènements
News, News, News... Voir "annonce"
Evènements
 
Quatrième colloque de Lacaune...
Comment transmettre la Shoah dans la famille, à l'école, dans la cité ?


Précolloque 5 octobre 2007 shoah
Colloque 6-7 octobre
Postcolloque 8 octobre 2007 Organisé par CREFI, université de Toulouse-le Mirail Équipe
DIASPORAS, laboratoire FRAMESPA, CNRS Institut Yad vashem, Jérusalem
Association amitiés judéo-lacaunaises avec le concours de Institut européen en sciences des religions,
Toulouse et l'aide de Cercle d'étude de la Déportation et de la Shoah, Midi-Pyrénées Association Mémoires :
Les Juifs dans la Résistance Hébraïca, Toulouse Colloque placé sous le parrainage de Simone Veil.

PRÉCOLLOQUE
Enseigner l'extermination des Juifs et ses conséquences
Journée de formation destinée aux enseignants de l'académie de Toulouse organisée par l'INRP et Yad Vashem dans le cadre du IVe colloque de Lacaune.
Vendredi 5 octobre 2007 - 09.00 - 16.00 Dans le cadre du colloque de Lacaune, l'Institut de recherche pédagogique et le service pédagogique francophone de l'Institut Yad Vashem de Jerusalem organisent, le vendredi 5 octobre 2007, à l'IUFM de Toulouse, une journée de formation à destination des membres de l'éducation nationale, professeurs d'histoire-géographie, de lettres, de philosophie et d'autres disciplines intéressées, comme aux professeurs d'école et aux membres de l'encadrement, sur "l'enseignement de la Shoah et de ses conséquences en Europe". Cette journée a pour objectif de circonscrire les difficultés de cet enseignement dans l'espace scolaire, comme de donner des outils de réflexion autant historiographiques que méthodologiques pour l'assurer. Les différents enjeux de cet enseignement seront abordés : historiques, pédagogiques, mémorielles, pratiques, civiques.
9 :00 : Accueil et présentation
9 :30 - 11 :00 : Etat des lieux de l'enseignement de la Shoah en France et en Israël Benoît Falaize (INRP) et Alain Michel (Yad Vashem) 11 :15 - 12 :30 : les passages obligés de l'enseignement de la Shoah Eric Malo (IUFM de Toulouse)
12 :30 - 13 :30 : Repas
13 :30 - 14 :45 : Travail sur un kit éducatif : « retour à la vie » Alain Michel (Yad Vashem)
15.00 - 16 :00 : Conséquences mémorielles et civiques Olivier Loubes (professeur en Khâgne à Toulouse) Pour s'inscrire : Benoît Falaize : benoit.falaize@inrp.fr

Samedi 6 : 9h - 9 h 15 : Ouverture Matinée présidée par Daniel Filâtre, Président de l'université Toulouse-le Mirail
Samedi 6 : 9 h 30 - 12 h : Travaux dans le contexte local La transmission de la Shoah dans l'opinion des jeunes tarnais (résultats d'enquête) : Equipe de sociologie du Centre universitaire Jean-François Champollion d'Albi Les Juifs dans le Tarn pendant la Deuxième Guerre mondiale : Olivier Héral Les Juifs dans l'Aveyron pendant la Deuxième Guerre mondiale : Henri Moizet L'assignation à résidence : le cas du Lot-et-Garonne : Marie-Juliette Vielcazat  Un auteur de livres lus par les jeunes : Berthe Burko-Falcman
Samedi 6 : 14 h - 16 h : La transmission de la Shoah dans la famille et à l'école  Séance présidée par Jean-François Sautereau, Président de l'université Paul Sabatier La Shoah et sa transmission dans le contexte français : Dominique Borne, doyen honoraire de l'Inspection générale et président de l'Institut européen en sciences des religions La Shoah et sa transmission dans le contexte israélien : Alain Michel, Yad Vashem Quels supports pédagogiques pour quel enseignement de l'histoire de la Shoah ? Iannis Roder, professeur d'histoire, Mémorial de la Shoah La Shoah et la construction de l'identité israélienne, Levana Frank, université Ben Gourion, Israël 
Samedi 6, 16 h 30 - 18 h 30 : La transmission de la Shoah dans la cité Séance présidée par Colette Zytnicki, maître de conférences, université de Toulouse-le Mirail La pédagogie des lieux (les lieux de mémoire : musées, plaques, monuments.) : Anne Grynberg, université Paris1-Sorbonne La transmission de la Shoah en Pologne, Elzbieta Ficowska, présidente de l'Association polonaise des Enfants cachés Transmission et réappropriation de l'histoire du nazisme et du génocide chez les classes populaires en Allemagne : Etude de cas d'un collège de banlieue, Alexandra Oeser, EHESS-ENS La politique des dates de commémoration: Sarah Gensburger, IEP, Paris
Samedi 7, 21 h : Le lait des larmes (récital poétique : une comédienne, un pianiste)

Dimanche 7 : 9 h à 12 h : La transmission de la Shoah dans la culture et les ouvres Matinée présidée par: Benoît Falaize, chercheur, INRP Les Justes et l'opinion française : Patrick Cabanel, université de Toulouse 2 Les commémorations officielles font-elles date ? Floriane Schneider, université Paris 1 La transmission du nom : Nicole Lapierre, CETSAH, EHESS  Le cinéma : Isy Morgenztern, réalisateur Le roman : Myriam Ruszniewski-Dahan, professeur Le Droit : Catherine Grynfogel, université de Toulouse 1 Film : Serge Lask, calligraphe de l'absence" 4'42" (Réalisation Isy Morgensztern. Musique originale : Ami Flammer
Dimanche 7 : 14 à 17 h : Table ronde : La mémoire dans les actions locales, séance animée par Jean-Jacques Rouch, La Dépêche Quelles actions de mémoire dans les localités ? : Présentation par des élus locaux et des responsables d'intitutions de mémoire Assignations à résidence : Aulus, Lacaune, Tournon d'Agenais  Maisons d'enfants : Chambon-sur-Lignon, Moissac, Montaigut Camps : Brens, Rivesaltes (Marianne Petit), Saint-Sulpice, Septfonds, Camp des Milles (A.Chouraqui) Lieux de départ vers la déportation : Saint Affrique (H. Moizet) Musées : musée de la Résistance et de la Déportation, Toulouse (G. Agulho) Actions locales : AFMD Tarn (P. Escande), ville de Saint-Jean (G. Bapt) Outils pédagogiques : CRDP Toulouse (Monique-Lise Cohen)
Dimanche 7 : 17 h : Intervention de clôture : Travail et devoir de mémoire : d'hier à demain : Jean Bardiès, Corps Francs de la Montagne Noire

POSTCOLLOQUE
Lundi 8 : 9 - 12h (Lacaune) : Groupe de paroles pour anciens enfants cachés (animé par Marcel Frydman, psychologue, université de Mons)
Au cours de l'occupation nazie, les conditions d'existence offertes à l'enfant juif inséré dans la clandestinité, si elles assuraient sa sécurité, empêchaient toute réaction adéquate et, en particulier, l'extériorisation émotionnelle. Les enfants cachés ne pouvaient exprimer, alors, une souffrance ou une émotion en rapport avec la situation traumatisante qui leur était imposée, car ils risquaient d'attirer l'attention de l'entourage et de se trahir. La souffrance de l'enfant caché a donc été intériorisée, refoulée. Une charge émotionnelle énorme nous incitait à repousser hors du champ de la conscience les événements les plus douloureux. Le silence des enfants cachés, le non-dit, s'est prolongé bien au-delà de la guerre dans la mesure où ils n'ont pas bénéficié de la part des adultes de leur entourage de l'aide indispensable et, notamment, d'une véritable écoute. A l'époque, il est vrai, la psychologie de l'enfant caché était totalement inconnue. Dans ce cas, que plusieurs dizaines d'années fussent nécessaires, à bon nombre d'entre eux, pour aboutir à une extériorisation au moins partielle des émotions refoulées, on le comprend aisément. Les groupes de paroles qui se sont constitués après la première réunion internationale de 1991, ont incontestablement favorisé, à cet égard, une évolution salutaire. Les échanges entre les participants ont eu régulièrement un effet cathartique, donc libérateur, et vraisemblablement thérapeutique. Le quatrième colloque de Lacaune nous donne l'occasion de proposer à d'anciens enfants cachés, de participer à une séance de discussion qui permettrait à chacun de s'exprimer et de partager avec ses interlocuteurs une expérience traumatisante dont l'incidence à long terme ne peut être mise en doute et reste perceptible également au niveau de la seconde génération. Le groupe (6 à 15 personnes) sera animé par Marcel Frydman (ancien enfant caché)

Pour s'inscrire : Ilan LEVY, Hebraica, Espace du Judaïsme, 2 Place Riquet, 31 000 Toulouse hebraica@cedj.org; tél. 05 62 73 45 30 ; fax 05 62 73 45 37

COMITE SCIENTIFIQUE Chantal Benayoun Patrick Cabanel Liliane Kandel Denis Péchanski Renée Poznanski Philippe Joutard Rita Thalman COMITE D'ORGANISATION Dominique Calas Benoït Falaize Eliane Fijalkow Jacques Fijalkow Olivier Héral Ilan Lévy Béatrice Nègre

Association OJC 31, 2006. Toute reproduction, même partielle, sur quelque support que ce soit, et pour un usage autre que strictement privé, doit faire l'objet d'une demande d'autorisation : ojc31@wanadoo.fr.  

DROITS DE REPRODUCTION ET DE DIFFUSION RESERVES © www.resistancejuive.com 2006-2009